Nettoyage de toiture

Nettoyer sa toiture : tout savoir sur les procédés et traitements

Nettoyer sa toiture est un entretien indispensable, souvent négligée, tant que la toiture n’est pas entièrement recouverte de mousse.

Un entretien régulier de sa toiture permet dans un premier temps de vérifier son état général et d’assurer sa longévité, et de prévenir certaines défaillances avant qu’elles ne se transforment en dégâts plus importants, comme par exemple les fuites de toiture, les infiltrations d’eau, ou bien encore la perméabilité de l’isolation.

Il est donc très important de comprendre quand nettoyer sa toiture, et quelles sont les solutions possibles.

  1. Nettoyer sa toiture, à quel moment ?
  2. Quels sont les procédés du démoussage de toiture ?
    1. Le nettoyeur à pression
    2. Le démoussage manuel
  3. Le traitement par hydrofuge, un procédé efficace pour nettoyer sa toiture ?
Nettoyage de toiture
Le nettoyage de toiture est un élément indispensable d’une part pour la protéger sur le long terme, et d’autre part pour son aspect esthétique.

1. Nettoyer sa toiture : quel saison est la plus propice  ?

Le nettoyage de votre toiture doit se faire :

  • Par temps sec, en journée
  • Hors vent
  • Hors canicule

De plus, deux saisons sont propices au nettoyage de toiture :

Arrivé à la fin de l’automne : C’est le moment propice pour enlever les feuilles mortes, les branchages, mousses tombées sur vos tuiles.

Au printemps : Après l’hiver, afin de vérifier que le vent, le froid et le gel n’ont pas occasionné trop de dégâts sur les parties fragiles du toit.

Avant de vous engager seul dans vos travaux de rénovation de toiture, il est très important de rappeler que le travail en hauteur est extrêmement risqué : de ce fait, vous mettez votre vie en danger !

Nous vous conseillons vivement de contacter un professionnel formé pour ce type d’interventions.

Pour accéder à votre toiture en toute sécurité, plusieurs équipements sont indispensables :

  • Echelles
  • Lignes de vie
  • Les matériaux utilisés demandent un certain savoir-faire et des techniques particulières.

2. Quelles sont les procédés du démoussage de toiture ?

Le démoussage de votre toiture est, comme expliqué ci-dessus, à prévoir deux fois par an. Vous devez également faire très attention à la qualité des produits utilisés.

Vous pouvez soit opter pour un démoussage de façon manuelle, à la brosse, soit un démoussage avec un nettoyeur à pression.

2.1. Le nettoyeur à pression pour nettoyer votre toiture

Le nettoyeur à pression est facile à utiliser, et vous évite de devoir monter sur le toit pour nettoyer votre toiture. En revanche, vous devez être vigilant et penser à ajuster la force de la pression afin de ne pas endommager les tuiles en terre cuite par exemple, et les ardoises.

2.2. Le démoussage manuel comme procédé de nettoyage de toiture

Le démoussage manuel s’impose comme nécessaire lorsqu’il faut nettoyer des zones précises et hors de portée d’un nettoyeur à pression. Il vous faudra faire attention d’éviter d’endommager la toiture, notamment sous l’effet de votre poids, et rester très vigilant pour éviter de glisser. Il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel.

Pour résumer, le démoussage de toiture, qu’il soit manuel ou avec un nettoyeur à pression, est à faire avec beaucoup de précautions, c’est pourquoi nous vous invitons à vous rapprocher d’un professionnel de l’entretien de toiture.

3. L’hydrofuge de toiture : Un procédé efficace pour nettoyer sa toiture ?

Une fois votre toiture démoussée, il est important de la protéger pour entretenir sa durabilité et son aspect général. Pour la protéger, l’hydrofuge de toiture, est un traitement non néfaste pour l’environnement et qui est conseillé pour assurer la longévité de votre toit.

Ce traitement est enduit sur les matériaux de couvertures et permet de protéger le toit des intempéries en réduisant sa porosité. Grâce a ce traitement l’eau de pluie va tout simplement « glisser » le long de la toiture.

Généralement, l’hydrofuge de toiture se décompose en 4 étapes qui sont le démoussage comme ci-dessus, la pose du produit, le séchage, et le test de son efficacité :

  • Le démoussage de toiture : comme expliqué précédemment, il faut impérativement que vous démoussiez votre toiture avant de poser l’hydrofuge, car ce dernier sera beaucoup moins performant sur un toit recouvert par la mousse.
  • La pose de l’hydrofuge : le traitement se pulvérise sur le toit par deux fois. Il faut en général laisser une marge de 24 heures, après le premier passage, le temps que le traitement s’imprègne avant l’application du second passage.
  • Une fois les deux couches posées, il faut attendre 24 heures pour laisser le traitement sécher.
  • Pour tester son efficacité il suffit d’arroser les tuiles. L’eau ne doit pas s’imprégner, au contraire elle doit glisser le long de la toiture.

Une fois les tests réalisés et concluants l’hydrofuge de toiture vous aidera à :

  • Conserver le bon état de votre toiture
  • Prévenir les infiltrations d’eau, les fissures, et les tuiles endommagées.

L’hydrofuge coloré permettra de redonner de nouvelles couleurs à votre toiture, lui donnant un coup de jeune ! Il est souvent conseillé de choisir l’hydrofuge coloré quand les toitures sont disharmonieuses à cause des changements d’éléments, dû notamment à des fissures ou des cassures.

L’hydrofuge incolore est dédié aux toitures spécifiques, comme par exemple celles qui ont des dégradés subtils, ou des motifs multicolores. L’hydrofuge incolore protège également votre toiture, et permettra de conserver son aspect initial.


Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.