La norme NF C 15-100 est obligatoire pour tous les logements neufs, ou dans les travaux de rénovation d'habitat

Norme NF C 15-100 : tout connaître sur la norme électrique

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation électrique, il est important de connaître la réglementation en vigueur en France, et particulièrement la norme obligatoire : NF-C 15-100, ou C15-100.

La norme NF-C 15-100, ou C 15-100 impose un cadre légal à toute personne réalisant des travaux électriques, et qui a pour but de protéger et de sécuriser les personnes et les biens.

Que cela soit un simple ajout de modules ou d’un changement intégral de votre tableau électrique, vous devez connaître les principales dispositions de la norme NF-C 15-100.

Le tableau électrique représente le « cerveau » de votre installation électrique. En effet, il protège, contrôle et distribue l’électricité dans chaque pièces et équipements de votre habitation. Il est donc indispensable de connaître les recommandations régies par la norme NF C 15-100.

Cette norme est l’élément charnière de votre installation électrique. Elle codifie toutes les règlementations et obligations à avoir en matière de protection des personnes, de positionnement et d’installations dans chacune des pièces de votre maison.

Cette norme est obligatoire pour toute construction, ou rénovation d’une habitation. Il vous est donc primordial de l’intégrer dans vos plans de travaux.

Si vous envisagez de faire de construire un logement neuf, ou bien de réaliser des travaux 
 de rénovation ou d'agrandissement, vous devez prendre en compte la norme NF C15-100
La norme NFC 15-100 est obligatoire dans le cadre d’une construction, d’une rénovation, ou d’un agrandissement de votre logement.

Norme NF C 15-100 : Dans quelles pièces l’appliquer ?

  • Dans votre salon :
  • Si votre salon fait moins de 28m², il vous faut 5 prises, avec terre, au minimum.
  • Dans le cas ou votre salon dépasse les 28m², il vous faudra alors 7 prises au minium, dont une dédié aux réseaux de communication.
  • Dans votre cuisine :
  • En dessous de 4m², il faut prévoir 3 prises avec terre.
  • Au-delà de 4m², il est obligatoire d’avoir 4 prises situées au-dessus du plan de travail. Il est également possible d’en rajouter une à côté de la hotte aspirante, à condition qu’elle soit à 1,8 mètre du sol minimum.
  • Dans vos chambres :
  • Il vous faut 3 prises avec terre minimum.
  • Une prise dédiée aux réseaux de communication (téléphonie, réseau informatique), placée idéalement près d’une prise électrique.
  • Une prise additionnelle située à côté de l’interrupteur d’éclairage.
  • Dans votre salle de bain :
  • Il vous faudra obligatoirement installer, dans les « zones de protection », deux équipements spécifiques :  IPX7 ou IPX4.
  • Il est possible d’installer une prise supplémentaire près de l’interrupteur d’éclairage.
  • Dans vos toilettes :
  • Si vos toilettes sont en dehors de la salle de bain, vous devez avoir une prise avec terre placé à côté de l’interrupteur.
  • Dans votre couloir :
  • Si cette surface fait plus de 4m², vous devez installer une prise avec terre.

La norme NF C 15-100 impose un ETEL

Un ETEL est un espace technique électrique du logement qui a été introduit le 27 juin 2015 par l’amendement 5 de la norme NF C15-100.

Tout simplement, il s’agit de l’emplacement ou va se situer les disjoncteurs différentiels et le coupe-circuit central.

L’ETEL intègre son prédécesseur, la GTL (Gaine technique logement), car elle ne disposait pas de certaines spécifications techniques comme la distance par rapport aux canalisations de gaz, ou encore aux points d’eau.

Évolution de la norme NF C15-100

  • Les prises à fixation à griffes sont désormais interdites dans les logements neufs ou dans les projets de rénovation.
  • Les interrupteurs fixés au mur et qui sont liés à l’éclairage doivent être placé entre 0.9 m et 1.30m
  • Les fusibles sont remplacés par les disjoncteurs individuels.
  • L’obligation de disposer de parafoudre dans certaines zones de France. La législation concernant le parafoudre évolue selon la situation géographique, l’installation, et le type de logement.

Information à savoir :

Une fois votre rénovation électrique terminée, il vous est obligatoire d’obtenir une attestation de votre installation électrique auprès de l’organisme CONSUEL.


Ces articles devraient vous intéresser :

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.