prévenir et traiter la mérule

Comment prévenir et traiter la mérule, ce champignon destructeur

La mérule, connue aussi sous le nom de mérule pleureuse, est un champignon lignivore qui touche les maisons. Il s’attaque principalement aux logements victimes d’humidité. De la toiture au plancher, la mérule s’attaque à toute la structure d’un bâtiment. Comment prévenir et traiter la mérule, ce champignon lignivore qui « se nourrit » de bois humide ?

prévenir et traiter la mérule pleureuse
Prévenir et traiter la mérule

La mérule, l’ennemi N°1 de vos maisons

La mérule pleureuse est une espèce de champignons de la famille des Serpulaceae. Aussi appelé « champignon des maisons », « champignon des charpentes » ou encore « mérule des maisons », « cancer des maisons » ou « lèpres des maisons » … Ce champignon se développe dans les habitations le plus fréquemment dans les caves, garages, combles, greniers le taux d’humidité est élevé.

La mérule s’attaque principalement aux éléments en bois de la maison comme la charpente, les poutres, le parquet, les escaliers ou les plinthes et peut également traverser le bâti. Ce champignon des maisons prolifère dans des pièces fermées, humides, sombres et non ventilés où la température varie entre 5° et 25° et le taux d’humidité de plus de 20°.

L’agence nationale de l’habitat (ANAH), dénonce la mérule comme étant « le plus dangereux des champignons pouvant dégrader les bois d’une maison. ».

Identifier la mérule et ses conséquences sur votre logement

Il faut savoir que traiter la mérule est possible mais c’est difficile de la diagnostiquer. Elle se développe, peut stagner pendant un temps et reprendre son développement en toute discrétion.

La mérule ressemble à de la ouate blanche, molle et visqueuse, dont la couleur peut varier du blanc au rouge brun. De forme plus ou moins ronde, la mérule peut faire jusqu’à 3 mètres de diamètre.

Dans les zones propices à son développement, vérifier tous les éléments qui pourraient être touchés. Vous avez remarqué une matière étrange, du bois boursouflé, effrité, gondolé, un champignon blanc ou une odeur de moisissure inhabituelle. Demandez l’avis d’un professionnel. Un diagnostic de votre habitation permettra de savoir si votre maison est envahie par la mérule. Si c’est le cas, ne perdez pas une minute pour faire traiter la mérule le plus vite possible avant qu’elle ne cause d’importants dégâts.

Si vous avez le moindre doute, demander à une société spécialisée de faire un diagnostic, bien que celui-ci ne soit pas obligatoire. Un diagnostic est fortement recommandé afin d’éviter toute infestation et notamment lors de la vente d’une maison.

Le diagnostic de la mérule doit être réalisé par une société agréée, certifié par un organisme indépendant (AFNOR, Dekra, Veritas…). Le technicien qui intervient pour le traitement de la mérule doit avoir souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle.

Les zones les plus touchées par la mérule

Toutes les habitations peuvent être potentiellement touchées par la mérule. Certaines plus que d’autres. La mérule adore les bâtiments anciens pas ou peu entretenus, humides et confinés, comme les vieilles maisons, les églises et les châteaux.

En 2015, la CTB-A+ recensait plus 2284 communes infestées par la mérule. La région la plus touchée par la mérule est la pointe bretonne avec plus de 75% de communes infestées. La mérule commence à affecter de manière significative l’Allier, la Bretagne, le Puy-de-Dôme et le Cantal.

Mais au total c’est une cinquantaine de départements français où la mérule est présente.

évolution de l'infestation de mérule en france
Evolution de l’infestation de mérule en France

Un nouvel arrêté préfectoral en date du 15 juillet 2020, au sens de l’article 76 de la loi Alur 2014-366 du 24 mars 2014, abrogeant l’arrêté préfectoral du 21 janvier 2020, a été pris dans le département du Finistère. Il a été publié au recueil des actes administratifs N° 9 de la préfecture en date du 24 juillet 2020. Dans plusieurs communes lors d’une transaction, un état parasitaire du bâtiment (norme NFP 03-200) doit être annexé à l’acte authentique de vente.

Pour les autres communes, les agents immobiliers et professionnels de la transaction immobilière doivent information aux futurs acquéreurs. Source : Finistère.gouv.fr

Traiter la mérule dans votre habitation

Il n’existe aucun traitement de la mérule qui permet de la prévenir.

Plusieurs gestes simples sont à mettre en place au sein de votre habitation pour éviter son apparition. Il faut s’assurer que les pièces notamment les plus humides sont correctement ventilées, qu’il n’y a aucune fuite d’eau et que les boiseries sont régulièrement traitées.

Traiter la mérule sera primordiale si votre maison est infestée afin de préserver votre maison et pour votre santé. La mérule n’est pas dangereuse pour la santé, elle peut entraîner des allergies, de l’asthme et des problèmes respiratoires.

Avant de procéder au traitement de la mérule, le technicien établit un diagnostic de votre habitation, notamment des pièces humides pour déterminer les zones infestées. Bois boursouflé, effritement, gondolement des plinthes et parquets peuvent être des indications qui vous conduiront à de la mérule.

Une fois les zones contaminées détectées, le technicien retire les éléments infectés (plinthes, planches de plancher, briques, enduits, boiseries…). Il nettoie la maçonnerie et les joints touchés en les grattant au maximum. Pour éradiquer les spores ou germes potentiels, les éléments doivent être brulés et la surface préalablement grattée est stérilisée à la flamme.

Traiter la mérule consiste à injecter un produit fongicide dans le bâti pour éliminer complètement le parasite. Pour traiter la mérule, le produit peut être injecté aussi bien dans la maçonnerie que dans les éléments en bois. Le traitement peut être complété par la pulvérisation d’un produit sur la surface des matériaux à protéger.

traitement de la mérule des maisons
traiter la mérule pleureuse

Faire un diagnostic mérule

Vous avez remarqué certains signes qui vous font penser que votre maison est envahie par la mérule ? N’attendez pas et faites réaliser un diagnostic mérule.

Dans le cadre de la vente d’une maison, l’acheteur peut l’exiger, mais ce diagnostic n’est pas obligatoire. Ce diagnostic doit être réalisé par un professionnel qualifié et certifié.

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

5 comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.