La centrale de ventilation positive permet de lutter contre les problèmes d'humidité

Absorbeur d’humidité, déshumidificateur ou ventilation positive ?

Un air trop humide dans habitation est véritablement problématique. Une maison dans laquelle l’air intérieur ne sera pas suffisamment renouvelé peut voir son taux d’humidité dépasser les 60%. Ce qui causera des dégâts néfastes : non seulement pour votre logement, mais aussi pour la santé des habitants.

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise régulation de votre air ?

Cette humidité peut se transformer en condensation en se fixant le long des vitres, de vos murs, et par là même sera un facteur accroissant du développement des moisissures, des champignons, comme la mérule, ainsi que d’acariens sur vos tapis, moquettes et autres tissus. 

En fonction du nombre de personnes résidant, les animaux domestiques, l’air va se charger en CO2, ainsi qu’en composés organiques volatils, appelés COV.

Ceux-ci sont le résultat de vos produits d’entretien, de vos peintures, de vos objets en plastique. Les mycotoxines qui sont libérées par les moisissures sont des spores allergènes, tout comme les déjections d’acariens, pouvant entrainer un grand nombre d’irritations, d’infections, de difficultés respiratoires.

Il est donc fondamental d’aérer durant 10 à 15 min votre logement, chaque jour, afin de renouveler l’air de votre habitation. 

En ne réglant pas rapidement vos problèmes d’humidité à l’intérieur de votre logement, les dégradations ne feront qu’augmenter : vous aurez toujours cette sensation de froid, par laquelle vous aurez tendance à vouloir lutter par une augmentation de vos dépenses énergétiques. 

Afin de purifier l’air de votre logement, vous pouvez choisir entre un absorbeur d’humidité, un déshumidificateur, ou une centrale de ventilation positive.

L’absorbeur d’humidité : ses atouts et ses limites

Généralement après avoir constaté un problème d’humidité récurrent à l’intérieur de votre habitat, l’une des premières solutions consiste à se doter d’un absorbeur d’humidité

En effet, l’absorbeur d’humidité est une solution simple et qui vous permettra de réguler le taux d’humidité, aussi appelé taux d’hygrométrie, à l’intérieur de votre habitat. 

L’absorbeur d’humidité peut être véritablement efficace mais ne réglera pas vos problèmes en profondeur.

 Le principe est simple, il va capter l’humidité contenue dans l’air ambiant, et la transformer en eau que vous récupérerez dans un baquet. 

Ce dernier nécessite ainsi une surveillance de votre part pour vider régulièrement le baquet dans lequel l’eau sera recueillie. 

De plus, il n’est véritablement efficace que dans la pièce où vous aurez décidé de l’installer. Certes son coût est peu onéreux, mais son efficacité est limitée. Il s’adapte essentiellement pour les pièces d’un petit volume de l’ordre de 30 m2, Il n’a aucun effet sur la qualité de l’air que vous respirez. 

Le déshumidificateur, un choix idéal ?

Si vous faites le choix d’un déshumidificateur, celui-ci vous assure un taux d’humidité compris entre 45 % et 55 % à l’intérieur de votre logement. Le déshumidificateur vous permettra de recueillir l’eau directement dans un baquet prévu à cet effet, ou plus simplement en le reliant en direct à une canalisation d’évacuation d’eau dans votre maison. Sa pose  ne nécessite pas de travaux spécifiques , il en existe différents types :

Les avantages et les inconvénients du déshumidificateur chimique

Le déshumidificateur chimique est doté d’un boîtier à l’intérieur duquel se trouvent des sels de silice principalement, et autres sels hygroscopiques. 

Ces derniers vont absorber l’humidité contenue dans l’air ambiant pour la transformer en eau. Ce dernier est une solution peu onéreuse et qui n’aura comme limite que le fait de vider très régulièrement le baquet d’eau et d’effectuer le remplacement des cartouches des sels. Il est recommandé essentiellement dans des espaces à faible volume d’air.  

Comment fonctionne le déshumidificateur électrique ou à condensation ?

Le déshumidificateur électrique lui est un appareil qui est équipé d’un petit ventilateur, ainsi que d’un évaporateur associé à un compresseur. Le principe est le même, il va absorber l’air humide qui se trouve à l’intérieur de votre logement, pour le traiter en retirant l’excès d’eau contenu dans l’air, avant de le libérer dans votre habitat. Là encore, cette eau sera recueillie dans un baquet qu’il vous faudra régulièrement vider, ou pour certains modèles vous pouvez le brancher en direct sur une canalisation d’évacuation d’eau.

Le déshumidificateur à condensation est d’une utilisation très simple, il nécessite juste une prise de courant à proximité, aucun travail n’est à prévoir. Le bémol qui est à noter pour ce type d’appareil, est qu’il reste relativement bruyant, et il n’est véritablement efficace que dans des espaces limités. 

Dans les deux cas, le déshumidificateur est une solution possible, mais qui reste limitée quant au volume d’air à traiter, et n’a aucune action sur la qualité de l’air. Si l’humidité à l’intérieur de votre habitat est trop importante, il vous faudrait peut-être penser à l’installation d’une centrale de ventilation positive.  

La centrale de ventilation positive, la troisième option

La centrale de ventilation positive permet d'améliorer l'air de votre habitation et de gérer correctement sont hygrométrie.
La centrale de ventilation positive est fixée au mur.

En cas de forte humidité à l’intérieur de votre maison, sachez qu’il est également possible d’installer une centrale de ventilation positive, aussi appelé CVP. Grâce à cette technologie vous pouvez contrôler en direct la qualité d’air à l’intérieur de votre logement. Il s’agit d’une petite centrale installée à l’intérieur de votre maison, qui va récupérer l’air extérieur, le filtrer, et l’insuffler dans votre habitation.

Le principe d’utilisation est simple : La CVP, utilise l’air extérieur, qui sera purifié grâce à des filtres à charbon, puis sera régulé afin d’atteindre le taux d’hygrométrie idéal avant d’être introduit dans votre logement.

Elle peut s’installer directement sur un mur ou de manière plus discrète dans les combles de votre logement.

A l’intérieur de cette centrale se trouve des capteurs qui vont permettre de mesurer en permanence la qualité de l’air à l’intérieur de votre habitat. Ces informations seront communiquées par un jeu de voyants de différentes couleurs. La tablette tactile qui est associée vous permet de contrôler en un simple clic la qualité d’air que vous respirez à l’intérieur de votre logement. Vous y gagnez en confort de vie, en bien être, en sécurité, et vous respirez un air propre sec et pur en toute sécurité.  


Ces articles devraient vous intéresser :

One comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.